SALLE DE PRESSE - Communiqué pour diffusion immédiate.

Projet de loi 71
Vélo Québec propose la mise en place d’une véritable campagne de partage de la route
>> par Vélo Québec 

Montréal, le lundi 6 décembre 2010 – Vélo Québec a accueilli avec satisfaction la décision du ministre des Transports de renoncer à imposer le port du casque chez les 12 ans et moins qui figurait dans le projet de loi 71, Loi modifiant de nouveau le Code de la sécurité routière. L’organisme se réjouit que le gouvernement du Québec opte plutôt pour une campagne de sensibilisation. Vélo Québec croit que cette campagne devrait adopter une approche globale en matière de sécurité à vélo.

« Il n’y a pas de recette magique pour assurer la sécurité des cyclistes. Cela fait appel à un ensemble de facteurs qui inclut des aménagements adéquats et l’éducation de tous les usagers de la route. Le casque fait partie de ces éléments mais il ne remplacera jamais l’apprentissage des règles de base de la sécurité routière, » explique Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec.

Selon Vélo Québec, une campagne efficace de sécurité à vélo devrait viser les objectifs suivants :

• Faire davantage connaître l’obligation et l’importance de recourir à un éclairage actif lorsqu’on roule à la noirceur. Cet élément fait déjà l’objet d’un article du Code de la sécurité routière, mais il est malheureusement peu respecté par les cyclistes. Tel qu’indiqué dans le mémoire déposé par Vélo Québec lors des audiences de la Commission des transports et de l’environnement, une proportion importante d’accidents impliquant des cyclistes survient à la tombée du jour ou à la noirceur.

• Veiller à ce que les cyclistes connaissent et respectent le Code de la sécurité routière et la signalisation.

• Conscientiser tous les usagers au partage de la route : il est important d’amener les jeunes et l’ensemble des usagers de la route à être vigilants en tout temps et à être conscients de ses responsabilités à l’égard des autres.


À propos de Vélo Québec
Depuis plus de 40 ans, Vélo Québec, un organisme sans but lucratif, fait figure d'incontournable dans le paysage cycliste québécois. Que ce soit à des fins de loisir ou de tourisme, ou comme moyen de transport propre et actif, l'organisme encourage sans relâche l'utilisation de la bicyclette afin d'améliorer l'environnement, la santé et le bien-être des citoyens.

- 30 -